28/04/2006

Galerie D'ART'BRE - Vernissage samedi 3 juin 18h

4 Artites ramènent leur fraise -Véronique Mallevaes, Rodolphe Le Corre, Bruno Lavelle, Hervé Crespel - exposition ouverte les samedi et dimanche de juin, de 10h à 18h30. Galerie d'Art'bre, rue du village 3, B-5170 ARBRE (Profondeville).

Écrit par Hervé Crespel | Commentaires (1) | | Lien permanent

4 Artistes ramènent leurs fraises

L’an dernier, les peintres, sculpteurs et photographes rassemblés par le collectif Cairn, associaient leurs diverses expressions dans une manifestation intitulée : « 13 artistes ramènent leur(s) fraise(s) ». Cette exposition itinérante a célébré le petit fruit dans divers lieux de Bretagne : au printemps à L’ATELIER D’ESTIENNE espace d'art contemporain de Pont-Scorff, en été au CONSERVATOIRE BOTANIQUE NATIONAL de Brest, à l’automne chez SPECTACULAIRE à Rennes.Ce printemps, quatre artistes, désireux de prolonger leur complicité en se rapprochant d’une autre région de production, Wépion, « ramènent leurs fraises » à la Galerie d'Art'bre. Exposition au titre familier qui, comme l’écrit Alain le Beuze dans le catalogue, peut surprendre. « […] Ce titre est un clin d’œil au sort que l’on a réservé à la fraise lors d’une expédition sur le continent sud-américain. Avant de gagner son droit d’asile européen, ce fruit, issu de l’immigration fruitière, a subi une occidentalisation lors de quelques croisements génétiques virginiens, devenant ainsi la pulpeuse et rubiconde beauté de nos tables. Et Amédée-François Frézier aurait aujourd’hui quelque difficulté à reconnaître la belle chilienne qu’il a rapportée dans ses bagages au 18è siècle. […] Ramener sa fraise, c’est aussi signaler que ces créateurs ont encore un message original à transmettre, même sur un motif aussi banal que celui de la fraise. Si elle est un fruit de saison et un produit de consommation courante qui est devenu aujourd’hui un enjeu de marketing, l’art au contraire échappe à cette réalité mercantile. Il s’inscrit plutôt dans la durée et nécessite qu’on prenne le temps de le savourer loin des modes éphémères ».Marcottage printanier, nouveau stolon, gageons que cette exposition séduira les botanistes, les gastronomes et les esthètes, par ses formes et ses couleurs tout aussi présentes que chez son ascendante.

Écrit par Hervé Crespel | Commentaires (0) | | Lien permanent

Études sur la fraise

Écrit par Hervé Crespel | Commentaires (0) | | Lien permanent